jeudi 4 mai 2017

Note 3 : Une politisation de la science : l’acupuncture expliquée par la théorie de Pavlov :



La tendance à comprendre l’action de l’acupuncture par l’utilisation des théories scientifiques soviétiques s’accentue avec les déclarations de He Cheng (directeur du ministère de la santé) :
Il qualifie les sciences biomédicales soviétiques en ces termes :
-        « Étant supporté par un grand nombre de personne et étant la plus grande forme de pesée »
-         « Une nouvelle médecine scientifique pouvant juger du niveau de la médecine chinoise et capable de voir ses points faibles »
-        « Elle donnera à la médecine chinoise une nouvelle théorie médicale, des bases scientifiques, et après [que les docteurs] l’aient apprit ils pourront l’utiliser pour expliquer l’origine des maladies, des pathologies afin d’analyser et déterminer un traitement »
Dans la nouvelle acupuncture Zhu Lian (édité en 1951), se sert des théories de Pavlov sur le système nerveux pour scientifiser la médecine chinoise :
Elle émet l’hypothèse d’une relation entre le système nerveux central, dont une partie correspond au système nerveux vertébral (qui se lient avec les organes) et l’action des points Shu du dos utilisés pour traiter les organes.
Elle comprend ainsi l’action d’une stimuli extérieur (moxa ou aiguille) comme ayant une action sur le système nerveux pour induire une réaction jusqu’aux organes.
Elle affirme ensuite une relation possible entre les réponses du système nerveux, par le biais d’une action neuronale, et les manifestations extérieure cutanées (induration, distension, gonflement) utilisé pour le diagnostic en médecine chinoise.
Par l’utilisation des recherches scientifiques de Pavlov elle érige une théorie médicale nouvelle, conforme aux idées du parti pour comprendre la manifestation des états de maladies, mais aussi l’action traditionnelle des points Shu du dos.


Image du système nerveux central

 source: http://www.athome-productions.com/demo/chiropract/www/relation_organe.php



Image des point shu du dos et leur relation avec les organes


source : http://www.lesbonnesmains.com/MTC/pages/ptsparticuliers/shu-dorsaux.html